Yoga, Hatha, Ashtanga : Késako?

[vc_row us_bg_image=”264″][vc_column][vc_column_text]Pour y voir plus clair sur les différents types de Yoga enseignés en France, en Suisse et aux quatre coins du monde – avouons-le, on s’y perd parfois – nous avons demandé à un spécialiste et ami Djamel “Spidey” Bride de nous en dire plus. Son parti pris ci-dessous :

 

FIRST : HATHA YOGA

Si en occident le Hatha Yoga fait désormais office de montagne que l’on croise régulièrement (au sens propre ou au figuré), tous les Yogas qui en découlent – de la pratique sobre et traditionaliste en passant par les franchises commerciales et allant jusqu’au pseudo sectarisme hippie-bobo – sont des collines, des vallées, ruisseaux (pour certains des flaques d’eau) et des plaines qui, selon l’assiduité du pratiquant et l’orientation de ses intentions, le mèneront vers des paysages où tôt ou tard sa vérité personnelle éclatera au grand jour.

Pour simplifier, il y a deux mouvances que l’on peut clairement distinguer dans le « Yoga »:

  • La mouvance YANG : pratique dynamique, « sportive »…
    • Exemple: le Vinyasa Yoga
  • La mouvance YIN : pratique douce,« relaxante »…
    • Exemple (qui porte bien son nom) : le Yin Yoga

De ces deux complémentarités peuvent émerger myriades (et c’est peu dire dans le contexte actuel) de styles, de formes, qui viennent soit enrichir soit décrédibiliser un temps soit peu une tradition scientifiquement magique et millénaire, pour la reléguer au rang de superstition folklorique où se mêlent parfois spiritisme et charlatanisme.

Pour conclure, j’ajouterais qu’il y a autant de « Yogas » que d’enseignants (voir de pratiquants) et la meilleure façon de se faire son avis est évidemment d’expérimenter plusieurs cours avec différents professeurs, afin de trouver la méthode qui convient à son « Dosha » (constitution physique et psychique).

Alors… au boulot ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]