yoga asanas florence 108 yoga pays de gex

En savoir plus sur le Yoga : les Asanas

Yoga : qu’est-ce que les asanas ?

Auteure : Florence (Professeure de Hatha Yoga Traditionnel à La Salle)

Pas de yoga sans asana. ll suffit de taper yoga dans une barre de recherches internet pour qu’une multitude de postures physiques (= des asanas)  apparaissent.

Expérience personnelle

C’est d’ailleurs en entrant dans une posture de yoga que j’ai emprunté le chemin du yoga pour y découvrir ses nombreux outils, et être chaque jour un tout petit peu plus maîtresse de mes pensées et émotions, et accepter avec une progressive sérénité l’impermanence de la vie.

Asana : l’assise, le siège

Lorsque l’on dit (ou lit) “Asana”, on pense  souvent exercices préparatoires à la pratique de la méditation :  assis en Padmasana (posture du lotus, bien antérieure au Hatha Yoga).

L’objectif : pouvoir rester statique, la colonne droite, pendant de longues heures, sans douleurs physiques qui disperseraient l’attention,  la respiration fluide – l’esprit disponible pour observer – attentif & concentré.

Le terme Asana désigne d’ailleurs en premier lieu l’assise, le siège.

II. 46. STHIRA SUKHAM ÂSANAM

Patanjali, dans ses Yoga Sutras, précise que la posture doit être ferme et confortable « sthirasukham
âsanam ».

Gérard Blitz est connu pour cette autre traduction : être fermement établi dans un espace heureux et il précise que « essentiellement le yoga équilibre nos fonctions. Facilite la régulation et la coordination du fonctionnement extrêmement complexe du corps. C’est par l’équilibre du corps, par l’équilibre physiologique que nous créons l’équilibre psychologique et psychique qui nous font si cruellement défaut. Voilà la raison d’être du yoga. »

Fonctions des postures

Les postures ont été pensées par rapport à une fonction pour nourrir le corps – qui repose sur la souplesse, la force – et la façon dont elles nourrissent la colonne vertébrale et peuvent influencer certains organes internes.

Différents types d’asanas

Les asanas peuvent être répertoriées par :

– famille: posture d’ouverture, fermeture, équilibre, inversée, torsion, inclinaison
actions sur la colonne vertébrale : flexion, extension, torsion, inclinaison et alignement
région de la colonne vertébrale engagée : toute la colonne, cervicale, abdominale, thoracique,
lombaire
types de respiration : naturelle, abdominale, thoracique, claviculaire, respiration complète

Les noms des postures sont pensés en fonction de :

– ce qu’elles apportent :  par exemple l‘étirement de la chaîne musculaire arrière du
corps dans Uttanasana, (= la pince, qui est la combinaison des mots sanskrit UT qui signifie extension et tan qui signifie étirement)

de leurs formes :  par exemple Padahastasana, qui est la combinaison des mots sanskrits Pada et hasta se traduisant par pied et main, ou la posture des mains sous les pieds,
– ou en fonction de ce qu’elles représentent comme le lion Simhasana
– ou d’après le nom d’un ancien maître indien ou dieu hindou comme Hanuman & de leurs symboliques

L’Energie Vitale (le Prâna)

A l’intérieur du corps physique et énergétique , le Prâna – l’énergie vitale – circule plus ou moins librement. Les différentes postures vont équilibrer et activer les circulations énergétiques. En liant le mouvement et le souffle, les postures dites dynamiques permettent de débloquer des nœuds physiques et énergétiques.

En installant une dynamique consciente faite d’ouvertures, de fermetures, de situations à poumons pleins, à poumons vides, les postures permettent de se réapproprier le mental, en ramenant l’attention au ressenti corporel, en posant son regard, dhristi. Les postures statiques, liées aux souffles, laissent l’énergie circuler librement sans contraintes et directions.

Bénéfices

Les Asana sont bénéfiques pour les muscles, les articulations, le système cardiovasculaire, le système nerveux et lymphatique ainsi que le cerveau – ce qui a été prouvé par différentes études scientifiques.

Plus subtilement, les Asana sont bénéfiques pour les Chakra (les centres d’énergie), l’esprit et l’âme. Il y a une libération tout d’abord sur le plan physique très concrètement, mais aussi sur la personnalité, la circulation de l’énergie, les émotions, le mental.

Durant la pratique, les organes des sens sont dirigés vers l’intérieur. On opère une prise de conscience de notre humeur physique, intérieure, de notre souffle. On est pleinement dans le moment présent.On se pose en témoin et se développe alors une connaissance de soi, svadyaya.

Avec une pratique régulière, et sans attente de résultat notre attention est meilleure.

Cette connaissance de soi se retrouve dans le quotidien. Etre présent, ressentir, observer et discerner.
Et expérimenter : “être en yoga”.

Florence Champin

 

+ D’INFOS et inscriptions à nos cours de Yoga : bonjour@lasalle-fitness.com // 04 50 20 47 94