Archives par catégorie: Non classifié(e)

Boissons énergétiques, boissons d’effort – Que choisir ?

[vc_row][vc_column][vc_column_text]
Que boire pendant l’effort ?
Quelle que soit votre activité physique ou votre niveau, s’hydrater pendant un effort est essentiel. Mais pour une pratique sportive et une récupération optimale, votre corps a également besoin d’autres apports.
 
– Pourquoi une boisson d’effort ?
Une boisson d’effort va en plus de permettre l’hydratation, apporter nutriments,vitamines et minéraux à votre organisme pour pallier aux pertes due à votre activité et à la transpiration. Elle ralentira la baisse des réserves de votre organisme et évitera un épuisement précoce.
Cette boisson doit également être isotonique. C’est-à- dire que sa densité doit se rapprocher au maximum de celle du sang, afin de permettre une absorption optimale au niveau des intestins. Une boisson trop dense pourrait accentuer la déshydratation.
– Comment la boire ?
La boisson d’effort se boit fraîche, par petites gorgées (avant d’avoir soif), tout au long de l’activité physique. Évitez  cependant de dépasser 1 L par heure, la digestion deviendrait difficile.
Fabriquer soi-même une boisson énergétique isotonique :
Dans 1L d’eau:
30g de glucose (sucre en poudre blanc ou roux) : va permettre de renouveler les apports en glucides.
30g de fructose (sirop d’agave ou miel de préférence d’acacia) : sucre qui a un index glycémique très bas et qui va permettre une diffusion plus régulière et plus longue dans l’organisme que le glucose.
Jus de  1 citron  : en plus du petit “plus” qu’apporte le citron au goût de votre boisson, celui-ci va apporter de multiples vitamines (A, B1, B2, C), aider à la digestion, lutter contre la déminéralisation, et est un bon antioxydant.
1 pincée de sel : va compenser les pertes en sodium lors de la sudation, et lutter contre la déshydratation.
On peut également ajouter :
Baies de goji en poudre : fruits comportant multiples vitamines, minéraux et acides aminés essentielles.
L-glutamine : acide aminé qui va maintenir l’intégrité de la paroi intestinale, ainsi que l’équilibre acido-basique. Il aide à la réparation des cartilages et tendons et diminue l’impact de l’exercice intense sur le système immunitaire.
Une boisson est à personnaliser, elle peut varier suivant votre type d’activité physique (ex : ajout de maldodextrine lors d’activité d’endurance de plusieurs heures), votre organisme ou problème de santé divers (ex : ajout de potassium chez les personnes sujettes aux crampes), ou tout simplement suivant vos goûts (ajout de sirop, fruits, etc.)
Dans tous les cas, une boisson d’effort est un plus, mais ne remplace pas une alimentation équilibrée et personnalisée à votre activité.
– Et les boissons du commerce ? 
Malheureusement, les boissons appelées ‘énergisantes’ dans le commerce sont souvent beaucoup trop chargées en sucres pour être efficaces.
Si malgré tout vous souhaitez en apprendre plus sur ce qui existe, voici une étude qui mérite d’être lue  :
Merci à Cassandre Vincler – Naturopathe en herbe – pour ses conseils.
[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

L’activité star du cardio-training

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Connaissez-vous le biking (ou spinning) ? Cette activité proposée dans les clubs de fitness et les salles de sport utilise des vélos fixes pour un entraînement cardio-vasculaire en musique. Elle s’adresse aussi bien aux débutants qu’aux adeptes du vélo en extérieur.

Le bike, c’est quoi ?

Le spinning ou biking a été inventé en 1990 par Jonathan Goldberg. Ce cycliste professionnel californien a imaginé cet équipement “indoor” pour continuer à s’entraîner en hiver.

Aujourd’hui, cette activité de cardio-training est proposée dans des milliers de clubs de fitness à travers le monde.

Il s’agit de cours collectifs d’entraînement cardio-vasculaire sur vélos fixes. Cette activité demande un effort plus intense qu’un classique entraînement sur un vélo d’intérieur car les vélos de spinning sont dotés d’une courroie à résistance réglable.

Comment se déroule le cours ?

Un cours collectif de spinning dure environ une heure.  Chaque cours est animé par un coach. Les vélos de spinning permettent la simulation d’un parcours comprenant des montées, des plats, des descentes, mais aussi des sprints et des “contre la montre”.

Le tout se déroule en musique pour rendre les séances d’entraînement plus dynamiques.
La séance se termine toujours par un retour progressif au calme qui permet au coeur de retrouver peu à peu son rythme normal.

A noter : ce programme d’entraînement est intensif et l’on perd jusqu’à un litre et demi de sueur pendant un cours. C’est pourquoi il faut prévoir une bouteille d’eau et penser à s’hydrater souvent pendant l’exercice.

Pour qui ?

Le spinning s’adresse aux amateurs aussi bien qu’aux athlètes. Il entraîne un travail cardio-vasculaire important, mais qui peut être dosé selon le niveau de chacun.

Il est en effet possible de régler la résistance du vélo et d’adapter son effort pendant toute la durée du cours. C’est une activité idéale pour les cyclistes d’extérieur qui veulent s’entraîner à l’intérieur.

Quels sont les bienfaits du spinning ?

Le spinning a plusieurs avantages :
• travail cardio-vasculaire important
• renforcement des muscles des jambes
• tonification des fesses, des abdos et des adducteurs
• perte de poids
• impacts modérés sur les articulations

En bref, c’est une activité à essayer pour s’entraîner en vue de faire du vélo aux beaux jours ou du ski pendant les vacances d’hiver. En prime, cet entraînement vous aidera à garder la forme et la ligne !

LE PLUS DE LA SALLE : A La Salle, nous vous proposons de suivre les cours de bike ‘en immersion’. Sur grand écran, vous suivez votre avatar sur les routes de montagne ou de bord de mer au sein du groupe, tandis que le coach vous motive et vous guide : rythme, résistance, gestion de l’effort.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

La Salle recrute son Coach FightNess Gym!

[vc_row][vc_column][vc_column_text]MISE A JOUR : NOUS AVONS TROUVE! Merci à tous ceux et celles qui nous envoyé leur candidature.

——-

Vous aimez le coaching sportif et les sports de combat ? Vous voulez travailler au sein d’une salle originale et conviviale ? Le concept FightNess Gym (fitness et sports de combat) vous attire ? 

Alors, vous avez frappé à la bonne porte : La Salle recrute son/sa coach sportif (ve) en CDI pour la rentrée ! (prise de poste le 1er septembre 2016)

Pedigree : Titulaire du BPJEPS AGFF (Mention D minimum) et pratiquant les sports de combat (Boxes et/ou Grappling et/ou Jiujitsu Brésilien).

Missions :

– Dispenser des cours collectifs tous niveaux et tous âges
– Conseiller et orienter les clients sur le plateau musculation (35 postes de Cardio, Muscu guidée & libre + espace Cross-training)
– Préparer les programmes de musculation
– Dispenser des séances de coaching personnel
– Assurer la vente des abonnements et l’accueil clients
– Assurer la qualité des relations et la convivialité du lieu
– Garantir le respect des règles d’hygiène & sécurité

Formation aux cours FightNess incluse avant l’ouverture.

Intéressé(e) ? Contactez-nous à recrutement@lasalle-fitness.com[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Yoga, Hatha, Ashtanga : Késako?

[vc_row us_bg_image=”264″][vc_column][vc_column_text]Pour y voir plus clair sur les différents types de Yoga enseignés en France, en Suisse et aux quatre coins du monde – avouons-le, on s’y perd parfois – nous avons demandé à un spécialiste et ami Djamel “Spidey” Bride de nous en dire plus. Son parti pris ci-dessous :

 

FIRST : HATHA YOGA

Si en occident le Hatha Yoga fait désormais office de montagne que l’on croise régulièrement (au sens propre ou au figuré), tous les Yogas qui en découlent – de la pratique sobre et traditionaliste en passant par les franchises commerciales et allant jusqu’au pseudo sectarisme hippie-bobo – sont des collines, des vallées, ruisseaux (pour certains des flaques d’eau) et des plaines qui, selon l’assiduité du pratiquant et l’orientation de ses intentions, le mèneront vers des paysages où tôt ou tard sa vérité personnelle éclatera au grand jour.

Pour simplifier, il y a deux mouvances que l’on peut clairement distinguer dans le « Yoga »:

  • La mouvance YANG : pratique dynamique, « sportive »…
    • Exemple: le Vinyasa Yoga
  • La mouvance YIN : pratique douce,« relaxante »…
    • Exemple (qui porte bien son nom) : le Yin Yoga

De ces deux complémentarités peuvent émerger myriades (et c’est peu dire dans le contexte actuel) de styles, de formes, qui viennent soit enrichir soit décrédibiliser un temps soit peu une tradition scientifiquement magique et millénaire, pour la reléguer au rang de superstition folklorique où se mêlent parfois spiritisme et charlatanisme.

Pour conclure, j’ajouterais qu’il y a autant de « Yogas » que d’enseignants (voir de pratiquants) et la meilleure façon de se faire son avis est évidemment d’expérimenter plusieurs cours avec différents professeurs, afin de trouver la méthode qui convient à son « Dosha » (constitution physique et psychique).

Alors… au boulot ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]